Et si nos bouches étaient trop petites?

Je viens vers vous aujourd’hui avec un article qui n’est pas de moi. Je l’ai lu ce matin dans les réseaux sociaux et j’ai voulu vous le partager avec l’accord de son auteur.

Il parle de nos bouches… Et de ce qui se passe lorsqu’elles sont trop petites : un manque d’air et donc d’oxygénation du corps aves des conséquences diverses !

Comment saurais-je si j’ai une bouche trop petite ?

  • On vous a extrait des dents pour un traitement orthodontique
  • Vous grincez des dents et l’usure des dents réduit le volume de votre bouche
  • Vos dents du haut recouvrent totalement ou partiellement les dents du bas (le recouvrement « normal » est d’environs 1mm).
  • Vos dents se chevauchent, ce qui diminue la dimension de l’arcade dentaire et donc de la bouche.
  • Vos prothèses dentaires sont usées

 

La particularité de l’OSB est que non seulement elle s’intéresse à la rééducations des fonctions oro-faciales, mais en plus, les séances chez le dentiste ont pour objectif de recréer la matière manquante ou perdue sur les dents.

On ne propose jamais d’extraire des dents, ni de les limer pour les aligner dans la bouche.

Au contraire, on prend pour référence la dent la plus haute de la bouche et nous construisons tout le reste en fonction de cette hauteur la plus grande.

Le traitement consiste donc en l’ajout de matière sur les dents (de lait chez les enfants ; dents permanentes chez les patients adultes) pour compenser cette perte de hauteur et redonner sa véritable dimension à la bouche.

 

Je vous laisse découvrir cela avec le bel article écrit par une maman « passionnée de la santé » comme elle le dit elle-même.

Dr Cécile Pujol

 

BRUXISME / GRINCER DES DENTS

Grincer des dents signifie qu’on manque d’air. C’est-à-dire que le corps ne reçoit pas assez d’oxygène et que le cerveau met en place un système de survie.

On peut manquer d’air car :

  • On a une petite mâchoire
  • Une langue qui se place au mauvais endroit, en bas plutôt que contre le palais et qui vient bloquer le passage de l’air en se mettant vers l’arrière, un frein de langue restrictif qui peut y contribuer
  • Les allergies car les allergies alimentaires causent du reflux qui inflamme les voies et les allergies respiratoires (acariens, animaux, pollens etc) qui causent également ine inflammation des voies respiratoires donc cela restreint l’espace pour respirer et favorise des mauvaises habitudes pour respirer (respiration buccale).

On peut également s’intéresser à l’état des tensions crâniennes, du reste du corps.

Le syndrome de la résistance aérienne supérieure (en anglais « Upper airway resistance syndrome » UARS)

Il a été découvert en 1993, c’est la petite sœur de l’apnée du sommeil.

Extrait traduit du livre « The Dental Diet » du Dr Steven Lin.

 

« Il est causé par des petites bouches et des petites mâchoires. La personne est toujours dans un état de sommeil interrompu pendant lequel le cerveau est informé qu’il doit maintenir les voies respiratoires ouvertes. Cela active le cerveau parasympathique – le mode de survie du corps – ce qui libère de l’adrénaline et met le corps dans un état de stress constant. Cela fait avancer la mâchoire du bas et cause un grincement de dents. Le cerveau parasympathique met en pause le système digestif pour envoyer un afflux de sang dans le reste du corps ce qui explique les soucis digestifs des personnes qui grincent des dents ».

Maman Lune / mamanlune.com / @maman.lune.des.etoiles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :